Vous êtes ici : Programmes >Approche transversale > Droit justice et mondialisation

Droit justice et mondialisation

Alors que la gouvernance mondiale piétine, le troisième pouvoir, celui de la justice, s’organise de facto au niveau international. Des formes multiples d’hybridation et d’interpénétration des droits nationaux et international, formel ou souple, font émerger un droit mondialisé, sans système, qui progresse au plan supranational et transnational. Très imprégné de pratiques et de principes issus de la tradition anglo-américaine, pragmatique et déterritorialisé, ce droit global peut devenir tour à tour un terrain de représentation de l’intérêt général, un espace politique à partager, comme il peut représenter une régression vers un droit privatisé au service de grands intérêts économiques, au détriment de la justice sociale et environnementale. Cette question est d’autant plus prégnante que c’est de plus en plus en termes juridiques que se formulent les normes mondiales : le droit se trouve en amont de la plupart des activités par le biais des réglementations, de la régulation, de la soft law. Organisateur social pour les uns (Europe continentale), moyen de régler les litiges dans l’intérêt général pour d’autres (monde anglosaxon), c’est aussi à travers le droit et la justice que se raconte le monde.
Dans la perspective de construire un droit et une justice responsables dans un monde en transition écologique et sociale, la fondation appuie des travaux de veille sur l’évolution du droit dans la mondialisation et cherche à contribuer au dialogue entre juristes et entre les juristes et les autres milieux socio-professionnels.

[fr]Réseau[en]Network

IHEJ

[fr]Recommandation de lecture[en]Books

FPH siège social et bureau en SuisseAvenue Charles Dickens, 6CH 1006 Lausanne - Suisse ++ 41 (0) 21 342 50 10 contact.lausanne@fph.ch
FPH bureau de Paris38, rue Saint Sabin75011 Paris - France + 33 (0) 1 43 14 75 75contact.paris@fph.ch