La renaissance des communs

Vers une politisation des communs à travers le municipalisme, l’économie collaborative pair-à-pair et de nouvelles formes juridiques de propriété et de participation civique.

Budget 2018-2020 : 400 000 €

Les communs sont au cœur des pratiques de transition écologique, sociale et citoyenne. Forme sociale par excellence de gestion des ressources, ils ouvrent des perspectives au-delà de l’économie administrative ou lucrative pour penser et entreprendre les transformations systémiques. Outre les ressources naturelles, l’approche par les communs permet de repenser la production et la gestion de différents biens ou services (culture, énergie, logement, etc.) et leur réappropriation collective par des citoyens organisés. Au carrefour du social, de l’environnemental et de l’économique, ils constituent également un vecteur de changement culturel pour renouveler la vision du vivre-ensemble et du développement.

La fondation appuie des acteurs qui systématisent une théorie des communs à partir des pratiques elles-mêmes, et qui diffusent au sein des mouvements et organisations de la transition et auprès des institutions socio-politiques un plaidoyer en faveur d’une politique des communs au niveau local, national et mondial (gouvernance des communs globaux).

Programme : Transition vers des sociétés durables