Réforme de la pensée socio-économique

Le nécessaire changement systémique du modèle économique.

Budget 2018-2020 : 670 000 €

Les politiques économiques actuelles sont non seulement inaptes à résoudre de nombreux problèmes d’ordre économique, mais elles aggravent de surcroît souvent des problèmes sociaux et écologiques. L’ordre économique s’appuie idéologiquement sur un corpus théorique – souvent baptisé « néoclassique » – qui lui donne vis-à-vis de l’opinion et des décideurs une aura de scientificité. Les crises répétées, jamais anticipées, démontrent les lacunes voire la vacuité de ce corpus. Visiblement l’économie réelle ne fonctionne pas selon les modèles néoclassiques, ce qui jette un sérieux doute sur les politiques qui s’en réclament. Pour autant, le mouvement de la transition n’est pas encore doté d’une pensée macroéconomique structurée. Faute d’en disposer, les initiatives locales peineront à faire système et à s’imposer, laissant le système actuel se perpétuer jusqu’au chaos.

En appuyant une « réforme de la pensée économique », la fondation souhaite contribuer à l’élaboration d’une théorie macroéconomique de la transition avec et pour ses acteurs.

Principaux partenaires

Programme : Transition vers des sociétés durables