Sciences Citoyennes (ASC)

Carte d’identité

L’association Sciences Citoyennes est une association loi 1901 créée en 2002.

Sciences Citoyennes fait un double pari :

* Le premier est de réunir des chercheurs scientifiques critiques et des « profanes » engagés dans des luttes (sociales, médicales, environnementales, agricoles, climatiques) où ils rencontrent - voire contestent – la techno-science dominante et l’expertise officielle.

* Le second est d’unir, dans une réflexion et une action transversale de « politisation » de la science et de l’expertise, des acteurs impliqués dans des secteurs souvent compartimentés (agriculture, énergie, bio-médical, santé environnementale, NTIC, brevetage…).

L’action de l’association se décline selon les dimensions suivantes :

* Sciences Citoyennes développe des analyses sur les conditions du système de recherche et d’innovation français et européen, les conséquences de l’influence croissante des intérêts marchands de court terme, les nouvelles formes de savoirs et d’expertise qui se développent dans la société civile, les coopérations qui s’inventent entre recherche académique et société civile non marchande….

* Ses analyses sont ancrées dans différentes modalités d’actions: activité militante avec l’organisation de campagnes à destination d’un public citoyen large (festival annuel de ciné-débat « Sciences en bobines », colloques, Universités d’été…) ; activité de producteur de savoirs dans le cadre de projets de recherche en partenariat avec des ONGs et des chercheurs académiques (formation sur la manipulation du climat et les manipulations du vivant, animation du réseau Boutiques des Sciences…) ; activité propositionnelle en direction des pouvoirs publics (projets de loi sur les Conventions de Citoyens, sur la protection des lanceurs d’alerte, proposition de modalités pour associer les citoyens et les ONGs au pilotage de la recherche…).

* Consciente que les enjeux démocratiques entourant les questions techno-scientifiques restent encore faiblement perçus dans la société civile et la communauté scientifique, elle travaille à la constitution de réseaux nationaux et internationaux mettant en mouvement des ONGs, syndicats, chercheurs, citoyens autour de ces questions (organisation des conférences Living Knowledge, organisation puis soutien du Forum Mondial Sciences et Démocratie, Réseau Européen des chercheurs engagés (ENSSER)). Elle porte par ailleurs ces enjeux au sein de réseaux moins directement concernés (participation à la coalition Climat 21 et aux mobilisations autour des COP, réseau Alter-EU pour une réglementation de transparence et d’éthique en matière de lobbying, Collectif des Associations Citoyennes…).

Objectifs

Sciences Citoyennes a pour objectif de favoriser et prolonger le mouvement actuel de réappropriation citoyenne et démocratique de la science, afin de la mettre au service du bien commun.

Elle se donne notamment pour objectifs :

  • l’accroissement des capacités de recherche et d’expertise de la société civile, des forces associatives, consuméristes, syndicales et citoyennes (constitution d’un tiers secteur scientifique, répondant mieux à des besoins sociaux et écologiques croissants et négligés par les orientations scientifiques dominantes, qu’elles soient le fait de l’Etat ou de l’industrie privée.)

  • la stimulation de la liberté d’expression et de débat dans le monde scientifique, l’appui aux lanceurs d’alerte et le développement de controverses publiques et de « forums hybrides » sur les enjeux à forte technicité scientifique.

  • de promouvoir l’élaboration démocratique des choix scientifiques et techniques, et notamment la mise en débat public des politiques publiques en matière de recherche, de technologie et d’organisation de l’expertise.

Programmes en lien

Modes d’action

  • production d’expertise
  • formation
  • mise en réseau d’acteurs
  • plaidoyer, lobbying, stratégie d’influence
  • action médiatique : tribune, papier d’opinion, campagne

Thèmes de travail

  • recherche et innovation technologique