Collectif Paysages de l’après pétrole (PAP)

Carte d’identité

Constitué en association en mai 2015, le collectif Paysages de l’après-pétrole (PAP) rassemble une cinquantaine de spécialistes de l’aménagement de nationalité française et belge. Du naturaliste à l’ingénieur, du paysagiste à l’urbaniste, du sociologue au philosophe et à l’élu, le collectif PAP couvre l’ensemble des compétences qu’appelle l’invention des territoires durables. Ce think tank élabore des réflexions, des méthodes et des outils en s’appuyant sur des réalisations concrètes, et porte un plaidoyer visant à faire évoluer les politiques locales et nationales.

En définitive les démarches paysagères sont fédératrices et facilitatrices pour engager les territoires dans les transitions à mener pour résoudre les enjeux énergétique, écologique et économique de notre époque, adaptés au contexte naturel et humain de chaque territoire. PAP considère que les démarches paysagères apportent des réponses aux exigences des territoires : - elles s’appuient sur une connaissance fine des ressources naturelles et humaines locales pour imaginer des solutions d’aménagement plus efficaces car mieux adaptées à chaque contexte ; - elles donnent un sens global à ces politiques dans un projet de territoire favorisant un multiusage des sols et une multifonctionnalité des lieux ;- elles visent à mobiliser et impliquer les populations qui vivent sur ces territoires de projet pour bénéficier de leurs savoirs et se faire l’écho de leurs demandes de bien-être ; - elles prennent à coeur l’égalité entre les citoyens en termes de cadre de vie et promeuvent l’idée de « droit à un paysage  de qualité », et osent parler de beauté et d’harmonie.

Les membres du collectif Paysages de l’après-pétrole se reconnaissent pleinement dans les principes de la Convention Européenne du Paysage. Essentiellement francophone pour son démarrage, le collectif PAP s’articule avec des réseaux européens au travers du projet d’étude de cas de solutions paysagères européennes.

Le Collectif PAP entend renouveler l’action paysagère, souvent en posture conservatrice, pour la mettre au service du développement durable.

Objectifs

Le PAP a pour objectif de redonner durablement à la question du paysage un rôle central dans les politiques d’aménagement du territoire, dans un contexte de transition énergétique et plus largement de transition vers un développement durable.

Il s’agit de

  • contribuer à la réussite de cette transition à partir d’approches paysagères ouvertes à la participation active des citoyens, et contribuant à des projets de territoire réinventant un art du bien vivre ensemble.

  • renouveler la pensée et l’action paysagères, trop souvent en posture défensive, voire conservatrice, pour les mettre au service des progrès économiques, environnementaux et sociaux que la période actuelle rend indispensables.

  • rendre visible que les démarches paysagères apportent des réponses à plusieurs urgences et nécessités ressenties actuellement par les populations :

    • elles s’appuient sur une connaissance fine des singularités naturelles et humaines des territoires pour imaginer des solutions d’aménagement adaptées à chaque contexte ;

    • elles assurent une cohérence entre les mesures techniques des diverses politiques sectorielles - notamment environnementales - dont l’accumulation, même quand elle répond à d’évidentes fonctions, a engendré inquiétudes voire saturation ;

    • elles donnent un sens global à ces politiques dans un projet de territoire ;

    • elles visent le bien-être des populations qui vivent sur ces territoires de projet, au sens à la fois de l’harmonie d’un espace au quotidien, et de la participation de tous à son devenir ;

    • elles prennent à cœur l’égalité entre les citoyens en termes de cadre de vie : face à l’évident constat que le paysage dégradé ou incohérent est trop souvent celui des populations défavorisées, il faut promouvoir l’idée de « droit au paysage ».

Programmes en lien

Modes d’action

  • production d’expertise
  • plaidoyer, lobbying, stratégie d’influence
  • publication d’ouvrages, de revues

Thèmes de travail

  • gestion des territoires
  • climat énergie
  • citoyenneté
  • information