Collectif pour une Transition Citoyenne (CTC)

Carte d’identité

Lancé officiellement en mai 2013 (à Cluny, lors de la deuxième édition du « Festival de la Transition »), le Collectif réunit début 2018, 21 organisations (parmi lesquelles la Nef, Attac, les Colibris, Énergie Partagée, MirAMAP, Alternatiba…).

Le collectif vise un objectif « politique » (au sens non-partisan du terme) : valoriser la transition comme “profond changement de société”, montrer au grand public qu’elle existe, qu’elle est en marche, et qu’il ne tient qu’à lui d’y participer puisque des alternatives, des entreprises et des associations, l’incarnent déjà et qu’il suffit de les rejoindre en tant que client/e, sociétaire, salarié/e, militant, etc. Il s’agit de mettre la transition citoyenne au cœur du débat public, en s’appuyant sur les forces citoyennes représentées dans les réseaux des membres du Collectif.

Objectifs

Le collectif vise un objectif « politique » (au sens non-partisan du terme) : valoriser la transition comme “profond changement de société”, montrer au grand public qu’elle existe, qu’elle est en marche, et qu’il ne tient qu’à lui d’y participer puisque des alternatives, des entreprises et des associations, l’incarnent déjà et qu’il suffit de les rejoindre en tant que client/e, sociétaire, salarié/e, militant, etc. Il s’agit de mettre la transition citoyenne au cœur du débat public, en s’appuyant sur les forces citoyennes représentées dans les réseaux des membres du Collectif.

Pour ce faire, le Collectif entend se saisir des politiques publiques autant qu’économiques, aussi bien locales que nationales et européennes, pour peser dans les débats et instaurer le changement. Le collectif peut prétendre apporter une analyse « politique » (en s’appuyant sur l’expertise de chacun de ses membres) sur les causes et réalités des inégalités autant que sur les modalités à mettre en place pour une transition citoyenne, basées sur les expériences quotidiennes de ses membres.

La force du Collectif repose notamment sur le décloisonnement qu’il permet. Ensemble, ses membres peuvent faire évoluer les systèmes et les cadres pour donner une résonance aux dynamiques citoyennes qui les portent.

Programmes en lien

Modes d’action

  • production d’expertise
  • mobilisation, manifestation
  • plaidoyer, lobbying, stratégie d’influence
  • rencontres, échanges, assemblées
  • diffusion de bonnes pratiques, création de labels

Publics cibles

  • acteurs économiques
  • activistes, militants
  • associations
  • autorités publiques, élus, administrations
  • banque, finance
  • collectivités territoriales
  • consommateurs
  • grand public
  • médias, journalistes
  • politiques, partis politiques
  • réseaux sociaux
  • société civile organisée
  • think tanks
  • économistes, acteurs de l’ESS

Thèmes de travail

  • économie
  • climat énergie
  • agriculture et alimentation
  • environnement
  • citoyenneté