Energie Partagée Association (EPA)

Carte d’identité

Énergie Partagée est née en 2010 du rassemblement d’acteurs de la transition énergétique comme Enercoop, le réseau pour la transition énergétique (CLER) et des acteurs de la finance solidaire (La Nef) pour apporter les compétences en matière de développement des énergies renouvelables relocalisées par les acteurs du territoire. Elle comble trois besoins :

  • organiser l’échange d’expérience entre porteurs de projets citoyens

  • structurer les compétences pour accélérer le déploiement des projets collectifs et locaux d’énergies renouvelables

  • mobiliser des capitaux pour financer des projets via son outil d’investissement Energie Partagée Investissement

Pour ce faire, l’association accompagne l’émergence de projets citoyens de production d’énergie renouvelable (énergie éolienne, solaire, hydraulique, biomasse). Ces projets sont maîtrisés par des citoyens et des collectivités qui souhaitent s’engager dans la transition énergétique dans l’intérêt des territoires. Ils respectent les 4 critères de la charte Énergie Partagée : ancrage local, gouvernance ouverte, exigence écologique démarche non spéculative. L’association:

  • Sensibilise les citoyens et les acteurs de territoire à une transition énergétique maîtrisée par des différentes parties prenantes locales, dans l’intérêt du territoire Propre Energie, Quizz de l’énergie citoyenne, etc).

  • Porte la voix et les intérêts des projets d’énergie renouvelable citoyens français, en vue d’une reconnaissance et d’un assouplissement des conditions réglementaires et législatives de leur développement (lois de transition énergétique, loi ESS).

  • Forme, conseille et accompagne les porteurs de projets dans le montage et la réalisation de leurs installations. Un réseau d’acteurs, composé d’animateurs de réseaux régionaux, de porteurs de projets, de coopératives énergétiques, d’associations et de collectivités a été créé par Energie Partagée pour permettre cet échange d’expériences. Ce réseau donne lieu à la formalisation de guides, publications et cycles de formations ayant pour but de faciliter l’émergence de projets.

Pour accomplir ces missions, le mouvement s’organise en deux structures complémentaires :

  • une association de promotion et d’animation et un outil d’investissement citoyen. L’association comprend en 2016 90 adhérents, dont 33% des associations, 46% des sociétés coopératives, 11% des collectivités et 10% des bureaux d’études. A cela s’ajoutent environ 200 personnes bénévoles. Grâce à son réseau d’adhérents et de projets pionniers, Énergie Partagée met à disposition des compétences techniques, juridiques et économiques.

  • Énergie Partagée Investissement est un outil financier qui s’engage, grâce à ses milliers d’actionnaires citoyens, au capital de ces sociétés de projet pour compléter leur financement et permettre de lancer les travaux. En restant présent auprès des porteurs tout au long de la vie du projet, Énergie Partagée garantit le respect de la Charte et représente ses actionnaires sur le long terme.

Depuis sa création Energie Partagée a soutenu plus de 150 projets.

Objectifs

L’association Énergie Partagée, dans le respect de la charte Énergie Partagée, a pour objet de :

1) Porter un projet politique :

  • Promouvoir le concept d’énergie citoyenne ;

  • Définir et valider une stratégie globale de communication ;

  • Créer et mettre en application des outils et des actions de communication et d’animation.

  • Susciter l’adhésion à la Charte et à l’association des collectivités territoriales, des associations de citoyens et des acteurs de l’énergie.

  • Inciter au développement de politiques d’énergie citoyenne.

2) Soutenir et diffuser les projets d’énergie citoyenne

  • Créer ou contribuer à créer les outils ( juridiques, financiers…) nécessaires au développement des projets citoyens.

  • Sensibiliser et accompagner les porteurs de projet.

  • Recenser, valoriser et diffuser les expériences de projets citoyens.

  • Fédérer les acteurs de l’énergie citoyenne en France.

  • Participer au projet Société Coopérative Européenne.

  • Organiser des «formations citoyennes», notamment pour les élus territoriaux et les associations, sur le thème de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables citoyennes.

Modes d’action

  • formation
  • mise en réseau d’acteurs
  • diffusion de bonnes pratiques, création de labels
  • rencontres, échanges, assemblées
  • développement d’outils et de méthodes participatifs

Thèmes de travail

  • citoyenneté
  • gestion des territoires
  • climat énergie
  • économie