Autour du 1er mai

Carte d’identité

Depuis les débuts du cinéma en 1895, de nombreux films, documentaires ou fictions, ont témoigné de façon très diverse, des mouvements et transformations de la société. Le cinéma est à la fois témoin et matériau d’Histoire. Il participe, comme l’écrit, à des modes de représentations du monde. Il utilise un langage, celui de l’image et du son, qui tour à tour reflète et influence ces mouvements.

Comment faire connaître ce patrimoine culturel, comment lui permettre de nourrir nos interrogations multiples face aux difficiles changements actuels, comment le mettre à disposition de tous ?

C’est autour des ces questionnements que s’est constituée, en 2005, l’association Autour du 1er mai, pour partager le cinéma dans sa multiplicité, la diversité de ses formes, et aider à trouver des films, à les choisir, à bâtir une programmation, à animer un débat, dans la tradition des ciné-clubs, nés de l’éducation populaire. À l’image de ce que représente le 1er mai pour des millions de gens sur cette terre, l’association rejoint tous ceux qui désirent « changer le monde, changer la vie » comme disaient les surréalistes, ou les manifestants en mai 1968…

Objectifs

L’association Autour du 1er mai vise à promouvoir le cinéma comme témoin et outil de transformation sociale, et appui pour la transition.

Cet enjeu décline en plusieurs objectifs :

  • faire une veille thématique, repérer, recenser et organiser le classement de films autour de thématiques qui nous sont chères : transition, écologie, mouvements sociaux, monde du travail, exercice de la démocratie, médias citoyens, droits humains… afin que chacun puisse trouver facilement ces films.

  • aider les structures de la société civile à se saisir du cinéma pour appuyer leurs plaidoyers et élargir leurs cercles d’audience, en les aidant à trouver des films et bâtir une programmation, construire une filmographie thématique…

  • organiser des projections-rencontres, en présence de spécialistes des questions soulevées dans les films, afin de considérer le film comme outil de compréhension et d’analyse, au même titre que d’autres types de documents ou d’études.

  • coordonner des temps de formation à la lecture des images, pour des groupes constitués, autour d’un sujet précis.

  • créer du lien social autour du cinéma, dans la tradition des ciné-clubs.

Programmes en lien

Modes d’action

  • formation
  • mise en réseau d’acteurs
  • documentaires, films, vidéos, animations
  • rencontres, échanges, assemblées

Publics cibles

  • activistes, militants
  • associations
  • collectivités territoriales
  • enseignants, monde de l’éducation
  • grand public
  • société civile organisée
  • étudiants

Thèmes de travail

  • éducation
  • agriculture et alimentation
  • environnement
  • climat énergie
  • migration
  • paix
  • démocratie
  • citoyenneté
  • culture
  • femme et genre
  • communs