Les Amis de No-Vox (No-Vox)

Carte d’identité

No Vox est un réseau d’associations, de mouvements et d’organisations, qui mènent concrètement des luttes sociales sur le terrain. Fondé lors du 1 er Forum social européen à Florence, le réseau a pris une dimension internationale lors du 1 er Forum mondial de Porto Alegre en 2003. Ces mouvements de lutte sont composés de femmes et d’hommes qui s’auto-organisent pour la défense et l’application des droits fondamentaux définis par la déclaration universelle des droits de l’homme et pour faire naître de nouveaux droits. Ces actrices et acteurs de la société civile exercent un contre-pouvoir en toute autonomie par rapport aux institutions et pouvoirs politiques.

Le réseau No Vox facilite et construit des échanges de pratiques, d’analyses et d’expériences de luttes contre toutes les formes de dominations et discriminations sociales, économiques, civiques, académiques, culturelles, raciales, sexuelles et patriarcales, jusque et y compris au sein du mouvement global et du réseau. Le réseau No Vox milite pour que les mouvements auto-organisés des plus pauvres, discriminés, précaires aient toute leur place dans le respect de leur autonomie lors des grands rassemblements internationaux, nationaux et régionaux et puissent y porter leurs expériences de terrain, leurs revendications, leurs analyses et propositions alternatives. Le réseau No Vox organise des actions internationales de solidarités concrètes pour appuyer, soutenir et favoriser le développement des luttes des Sans pour leurs droits et leurs nouveaux droits dans une perspective anti-capitaliste et contre la répression dont ils font l’objet.

Objectifs

Le réseau travaille à la mise en œuvre d’un mouvement de solidarité internationale entre les luttes sociales présentes sur tous les continents.

Les objectifs :

  • construire un espace permanent d’échanges, de partage d’expériences et de pratiques entre les mouvements de lutte, en vue de favoriser des convergences et activer des solidarités concrètes.

  • favoriser l’émergence d’une identité commune des « Sans » à travers la construction d’un mouvement international où sur chaque continent se créent des foyers locaux, régionaux et nationaux entre les luttes,

  • aider au renforcement des luttes pour l’accès et l’égalité aux droits

  • participer et prendre en compte les revendications et les propositions des mouvements de lutte des « sans », mouvements de base, dans les forums sociaux au niveau international, national, régional et local. Ce qui implique de les inclure dans les instances de décisions, assurer leur participation aux plénières, ateliers dans tous les espaces et les aider à financer leur déplacement.

L’enjeu est de créer des actions qui permettent de faire connaître les pratiques et les alternatives des différents mouvements et de susciter les convergences et les mises en réseaux.

Modes d’action

  • formation
  • mise en réseau d’acteurs
  • mobilisation, manifestation
  • plaidoyer, lobbying, stratégie d’influence
  • action médiatique : tribune, papier d’opinion, campagne

Thèmes de travail

  • économie
  • agriculture et alimentation
  • environnement
  • migration
  • femme et genre