Institut des Hautes Etudes sur la Justice (IHEJ)

Carte d’identité

L’IHEJ est un organisme d’étude et d’analyse indépendant. Il propose une réflexion de qualité sur les évolutions du droit et de la justice dans un cadre interdisciplinaire et transnational. Son originalité consiste à faire le lien entre la recherche et les pratiques de la justice, en identifiant, construisant et accompagnant intellectuellement les défis nouveaux auxquels sont confrontés les professionnels, et en particulier les juges.

Créé en 1990 sous forme d’association, il est présidé par les hautes juridictions françaises et a son siège à Paris. Ses partenaires sont des juridictions, des ministères, des administrations, des universités, des cabinets d’avocats ou des entreprises dont les besoins d’approfondissement sur des questions transversales trouvent réponse dans l’organisation de groupes de travail, la conduite d’études de terrain ou la production de notes.

Soucieux du rôle et de la place particulière du droit en démocratie, l’IHEJ reste également attentif à ce que ses réflexions touchent un plus large public par le biais de diverses manifestations et publications.

Objectifs

L’Institut des hautes études sur la justice (IHEJ) a été créé dans le but « de développer les échanges entre les professionnels du droit et les universitaires afin de promouvoir la réflexion et la recherche sur les normes, la régulation juridique, les missions et le fonctionnement de la justice et de contribuer au développement des valeurs de justice » (article 2 des Statuts).

Depuis sa création il y a vingt ans, son action se caractérise par :

  • la couverture d’un champ de réflexion original et sans cesse renouvelé, considérant que les pratiques sont bien souvent en avance sur leur conceptualisation;

  • l’intégration de la dimension européenne et internationale à l’ensemble de ses programmes, tout en reconnaissant la part des spécificités nationales;

  • l’animation d’un lieu d’échange qui contribue à améliorer l’image de toutes les formes de justice auprès des décideurs politiques, économiques, sociaux, comme d’un plus large public.

Modes d’action

  • production d’expertise
  • veille citoyenne et juridique et diffusion d’information
  • recherche, analyse

Thèmes de travail

  • droit
  • gouvernance
  • démocratie
  • responsabilité