Access to Land Network / Réseau européen Access to Land (A2LN)

Carte d’identité

Préserver des terres pour l’agroécologie est une problématique de plus en plus pressante partout en Europe. La superficie des terres agricoles diminue, conséquence du développement des villes et des infrastructures. En parallèle, la concurrence pour l’usage des terres augmente, entre l’agriculture et d’autres usages (bois, agrocarburants, fibres) et entre agriculteurs pratiquant différentes formes d’agriculture.

Les terres agricoles sont donc de plus en plus concentrées dans de grandes fermes intensives, tandis que les fermes petites et moyennes disparaissent. Pourtant, les petites fermes constituent le socle de la sécurité alimentaire et de campagnes vivantes sur notre continent. Elles sont aussi les mieux placées pour fournir une alimentation de qualité et de proximité, et pour préserver l’environnement. Dans le même temps, le départ en retraite des agriculteurs âgés, combiné à la difficulté de trouver des nouveaux agriculteurs pour les remplacer, pourrait accentuer la déprise rurale.

Le réseau Access to land réunit des organisations de terrain de toute l’Europe pour partager des expériences et souligner l’importance de l’accès à la terre comme enjeu de la transition agroécologique et du renouvellement des générations. Établi en 2012, il fonctionne comme un réseau informel d’une quinzaine de membres.

Organisations membres :

Allemagne : Regionalwert AG, Kulturland e.G, BioBoden

Autriche : Netzwerk Existenzgründung in der Landwirtschaft (NEL)

Belgique : Terre-en-vue and De Landgenoten

Espagne : Rurbans, Terra franca, Xarxa de custodia del territori

France : Terre de liens

Italie : AIAB Lazio, Campi aperti

République tchèque : Nadace pro půdu

Roumanie : Eco Ruralis

Royaume-Uni : The Soil Association, Real Farming Trust, Biodynamic Land Trust

Objectifs

  • Partager des expériences, des idées et des outils pratiques pour aider les agriculteurs à sécuriser des terres agricoles, et développer des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement.

  • Mettre en réseau des organisations de terrain, et soutenir l’émergence de nouvelles organisations.

  • Sensibiliser aux enjeux fonciers, à la gestion de la terre comme commun et au rôle des initiatives citoyennes d’accès à la terre, parmi les citoyens, les consommateurs, les organisations agricoles, les organisations de la société civile et les représentants politiques et institutionnels.

  • S’articuler à d’autres organisations de la société civile et mouvements sociaux travaillant sur ces thématiques.

Programmes en lien

Modes d’action

  • production d’expertise
  • mise en réseau d’acteurs
  • plaidoyer, lobbying, stratégie d’influence
  • publication d’ouvrages, de revues
  • élaboration de matériel pédagogique
  • documentaires, films, vidéos, animations
  • rencontres, échanges, assemblées
  • diffusion de bonnes pratiques, création de labels
  • études de cas, modèles et simulations

Publics cibles

  • Paysans, organisations paysannes
  • décideurs politiques
  • société civile organisée
  • citoyens
  • consommateurs

Thèmes de travail

  • économie
  • éducation
  • agriculture et alimentation
  • environnement
  • gestion des territoires
  • climat énergie
  • responsabilité
  • citoyenneté
  • recherche et innovation sociale
  • communs