Centre Européen sur les Services d’Intérêt Général

CELSIG

BelgiqueBelgique

Créé à l’occasion du Premier Forum européen des acteurs sociaux sur les Services d’intérêt général (organisé à l’initiative de l’association française « Réseaux Services Publics »), qui a réuni près de 200 participants à Bruxelles les 25 et 26 novembre 1994, le Comité européen de liaison sur les services d’intérêt général (CELSIG) a pour but de promouvoir, dans le cadre de la construction européenne, une conception rénovée des services d’intérêt général, répondant aux mutations technologiques, économiques, sociales et culturelles des sociétés européennes. Il est ouvert à l’ensemble des acteurs économiques et sociaux de l’Union européenne : institutions, opérateurs, régulateurs, économie sociale, organisations syndicales, organisations de consommateurs, de défense de l’environnement, de lutte contre l’exclusion, chercheurs, universitaires, etc. Le CELSIG vise à multiplier les échanges de connaissances et d’expérience à l’échelle européenne avec l’ensemble des acteurs concernés. Il fonctionne en réseau, avec des règles souples, chaque membre intervenant librement, sans engager les organisations ou institutions auxquelles il appartient, l’association Réseaux Services Publics en assure le secrétariat. Le CELSIG a développé une présence forte auprès des diverses institutions européennes et a ainsi joué un rôle non négligeable dans l’adoption de l’article 16 du traité d’Amsterdam, dans la rédaction des deux communications de la Commission sur « Les services d’intérêt général en Europe » (1996 et 2000), dans l’introduction de l’article 36 dans la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, dans la rédaction de l’article III-6 du projet de traité constitutionnel. Au fil des années, grâce à un intense travail de présence, le CELSIG est devenu l’interlocuteur des diverses institutions européennes sur les questions relatives aux services d’intérêt général et plus largement à l’intérêt général.