Centre Ethique Technique et Société

CETS

FranceFrance

cets.groupe-icam.fr/index.html

Le centre change de nom en 2001 pour mieux indiquer son orientation vers la recherche. Ce changement de nom signifie la volonté d’explorer le lien entre les problèmes macro sociaux posés par le développement des techniques et la responsabilité sociétale des ingénieurs qui les managent. Cette exploration s’est faite d’une manière théorique (colloque international et livre Ethique et complexité socio-technique) et sur les terrains controversés comme celui des organismes génétiquement modifiés et de l’aménagement du territoire. Ces recherches ont été validées par l’université française sous forme d’une thèse en sociologie et d’ une habilitation à diriger des recherches en philosophie morale et politique. Le CET a quitté le département d’éthique de l’UCL en 2003 pour se rapprocher d’une des plus veilles écoles d’ingénieurs de l’Université, (l’ICAM), site expérimental et précurseur en matière de formation des ingénieurs aux humanités. Il a pris alors son nom actuel de Centre Ethique Technique et Société (CETS) Le CETS profite maintenant de l’implantation nationale du groupe ICAM pour essaimer dans les 8 écoles du groupe et collabore dans deux projets européens TRUSTNET et COWAM. TRUSTNET est une action concertée soutenue par la DGXII pour améliorer la gouvernance des risques industriels. COWAM est un réseau réunissant plus de 150 acteurs européens (opérateurs, experts, collectivités locales…) pour améliorer la gestion des déchets nucléaires. TRUSTNET et COWAM explorent depuis 6 ans des pratiques de « bonne gouvernance ». Le CETS les aide à en thématiser les fondements éthiques.