Vous êtes ici : Programmes >Transition vers des sociétés durables > Les réseaux d’habitants, acteurs de la transition dans les villes

Les réseaux d’habitants, acteurs de la transition dans les villes

L’urbanisation est un phénomène massif en ce début de xxie siècle. Elle modifie en profondeur les rapports sociaux et le statut des «  habitants  », terme générique utilisé par les mouvements du droit à la ville et du droit au logement pour décrire les citoyens «  urbanisés  ». En plus de l’enjeu de la cohésion sociale, il s’agit de garantir conjointement le respect des droits humains dans la ville et la participation active des citoyens à la gouvernance locale. Si l’urbanisation est aujourd’hui un phénomène global lié aux marchés mondiaux, l’aménagement du territoire et les politiques de logement sont du ressort des autorités nationales ou locales. Il s’agit donc d’une part de comprendre, à partir du local, les processus globaux à l’œuvre et d’autre part, de mettre en place, à diverses échelles, des dispositifs de résistances et d’alternatives capables de faire la ville avec les habitants…
La fondation soutient les réseaux d’habitants, pour renforcer leur voix dans les rencontres internationales, leur permettre de dénoncer les travers de processus d’urbanisation autoritaires qui accentuent les inégalités sociales et les encourager à formuler des propositions pour faire les villes autrement. Trans-localistes par essence, les réseaux d’habitants représentent des alliances d’acteurs engagés localement, porteurs d’une mosaïque d’expériences concrètes à partir de laquelle peuvent émerger des propositions pour changer les règles du jeu à toutes les échelles, du local au global.

[fr]Réseau[en]Network

AIH
Habitat et Participation
CERPAC
RITIMO

FPH siège social et bureau en SuisseAvenue Charles Dickens, 6CH 1006 Lausanne - Suisse ++ 41 (0) 21 342 50 10 contact.lausanne@fph.ch
FPH bureau de Paris38, rue Saint Sabin75011 Paris - France + 33 (0) 1 43 14 75 75contact.paris@fph.ch